30 MW au Gabon

Aggreko fournit 30MW au Gabon

- La puissance additionnelle est requise de toute urgence pour soutenir le réseau national au Gabon

- Aggreko Aggreko installe une centrale de 30 MW devenue opérationnelle en début d'année

- Aggreko et son important parc locatif d’équipements a permis une réponse rapide

Février 2007 – Aggreko Plc, leader mondial dans la fourniture de solutions temporaires d'énergie et de régulation de température, a signé un nouveau contrat accord avec la Société d'Energie et d'Eau du Gabon (SEEG) pour fournir 30MW de puissance supplémentaire sur le réseau électrique national. La puissance supplémentaire a été installée sur deux sites, Bellevue et Owendo, en février 2007.

SEEG, une compagnie privée d'électricité, a pris des mesures pour rétablir une alimentation électrique stable à la population du Gabon et  résoudre rapidement la pénurie d'électricité liée aux faibles précipitations, qui ont entrainé la baisse du niveau d’eau dans les bassins et la diminution de la production fournie par les barrages hydroélectriques du pays. Aggreko a procédé à l’envoi des équipements par avion, d'Europe et du Moyen-Orient, afin de garantir la mise en place de la centrale et la fourniture de la puissance supplémentaire trois semaines seulement après l'attribution du contrat.

Marc Alberola, Directeur Général de la SEEG, a déclaré :

"Alors que le Gabon célèbre 47 années d'indépendance, la SEEG et ses actionnaires se doivent de veiller en permanence à ce que les citoyens jouissent d'une alimentation électrique ininterrompue pour stimuler le développement économique. La réponse rapide d'Aggreko, sa flexibilité et son expérience nous ont permis de résoudre rapidement la situation”.

Dans le cadre de l'engagement d'Aggreko pour soutenir les collectivités locales, la société a formé des ingénieurs mécaniques et électriques locaux pour entretenir et exploiter le matériel sur place.

C'est le deuxième contrat que la SEEG attribue à Aggreko. Le premier en 2004 était de fournir 14 MW en pointe et permettre l'entretien des barrages hydroélectriques de la SEEG. Pendant l’utilisation, le client avait constaté que la centrale Aggreko était nettement plus efficace en matière de consommation spécifique que ses propres turbines, et avait décidé de prolonger le contrat.

Les 14 MW sont toujours opérationnels aujourd'hui à la suite de l'absence continue d'hydroélectricité dans le pays.

SEEG Gabon

Contact presse :

Jana Single
Aggreko International
PO Box 17576,
Jebel Ali, Dubai
Emirats Arabes Unis

Tel: +971 4 808 6200
Fax: +971 4 883 5404