Cotnrat de 90 MW signé par Aggreko en Angola

Centrale électrique de 90 MW en Angola

  • Fourniture d'électricité pour soutenir le développement de la capitale, Luanda.
  • Puissance électrique de 90 MW pour une tension de 15 kV pour renforcer le réseau électrique national.
  • La solution Aggreko permettra d'assurer une alimentation électrique ininterrompue aux industries et à la population de la ville.

20 Septembre 2007 : Aggreko plc, spécialiste mondial de la fourniture de solutions temporaires d'énergie électrique et de contrôle de température (groupes électrogènes, groupes froid, bancs de charge), a remporté un important contrat avec la société Empresa Nacional de Electricidade (ENE) pour approvisionner en électricité la capitale de l'Angola, Luanda, en fournissant 90 MW de puissance temporaire pour soutenir l'économie angolaise, en forte croissance.

Les 90 MW viendront en supplément de la puissance de 60 MW déjà installée à Luanda et à Cabinda. De plus dans le cadre du nouveau contrat, les accords du site actuel de Luanda seront reconduits pour une année supplémentaire. Le contrat permettra d'offrir assez de puissance pour fournir en électricité jusqu'à 4 millions de personnes.

La centrale électrique Aggreko sera installée en plusieurs phases, la première phase de 30 MW devant être mise en service en décembre 2007, la puissance complémentaire devant elle être installée en 2008. La valeur globale du contrat sera de 45 millions de dollars en 2008.

Les gouvernements et les services publics sont de plus en plus nombreux à se tourner vers la division Aggreko International Projects et 19 états africains ont déjà fait ce choix pour soutenir la croissance économique de leur pays.

"En raison de la forte croissance de l'économie angolaise et de la demande exceptionnelle en électricité à Luanda, nous avons pris des mesures pour installer une centrale électrique temporaire supplémentaire à Luanda. Nous avons fait le choix d'une centrale temporaire Aggreko de 90 MW en raison de la performance de cette société à opérer sans faille la centrale de 30 MW de Cezenga, à Luanda. La puissance sera ainsi portée à 60 MW tandis que les 60 MW restant seront installés sur deux nouveaux sites ", a déclaré Eduardo Gomes Nelumba, Président du conseil d'administration d'ENE.

Rupert Soames, CEO d'Aggreko, a déclaré: «Nous sommes ravis d'avoir été choisis une fois de plus par ENE pour aider à soutenir le développement de l'économie angolaise. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec cette société au cours des deux dernières années pour améliorer l'alimentation électrique à Luanda, et cela a clairement été un succès ».

Dans le cadre de l'engagement d'Aggreko pour soutenir les collectivités locales, la société continuera à recruter et à former du personnel local, mécaniciens et électriciens, pour entretenir et exploiter les centrales. Les équipes sur site sont disponibles 24h/24 et 7j/7 pour s'assurer que l'équipement fonctionne toujours à plein rendement et fournir une alimentation électrique ininterrompue.