mercredi 20 avril 2016

Adama Toungara accueille un ministre britannique sur le site de la centrale électrique d'Abidjan

Abidjan, Côte d'Ivoire : Le ministre ivoirien des Mines, du Pétrole et de l'Énergie, Adama Toungara, a récemment accueilli le ministre britannique pour l'Afrique, James Duddridge, sur le site de la centrale électrique d'Aggreko dans la zone de Vridi près de la capitale ivoirienne. M. Duddridge s'est rendu à Abidjan pour rencontrer des ministres et des chefs d'entreprise pour resserrer les liens économiques et commerciaux entre les deux pays. Il a rencontré M. Toungara le 7 avril.

La centrale de 200 MW fonctionnant au gaz joue un rôle important dans le soutien du réseau local, aidant à maintenir l'infrastructure et les services essentiels, tout en assurant l'approvisionnement en énergie aux entreprises et aux utilisateurs privés. La centrale est en service depuis 2010, lorsque les premiers 70 MW ont été installés. Elle a vu sa puissance augmenter et passer à 100 MW en 2011, puis s'est développée pour atteindre sa capacité actuelle de 200 MW en 2013.

M. Toungara a déclaré : " Les 200 MW d'électricité générés par cette centrale sont importants à la fois pour la Côte d'Ivoire et pour les pays voisins. Cette capacité contribue à l'établissement d'un approvisionnement en énergie stable et durable pour la poursuite du développement économique de la région. Nous accordons beaucoup d'importance et comptons sur le soutien sans faille d'Aggreko dans les années à venir tandis que nous nous efforçons d'augmenter la capacité de production en électricité. "

M. Duddridge a déclaré : " La centrale d'Aggreko à Abidjan est un bel exemple d'une société britannique exportant avec succès son innovation et ses capacités uniques en Afrique. J'ai été très impressionné par les activités de la centrale, en voyant directement les avantages apportés par le projet en termes de contribution à une croissance économique plus large grâce à des alimentations énergétiques robustes et à la formation de la prochaine génération de professionnels du secteur de l'énergie en Afrique de l'Ouest. "

Les dignitaires ont visité l'usine avec Christophe Jacquin, directeur général d'Aggreko pour l'Afrique. M. Jacquin a déclaré : " Le réseau électrique ivoirien est reconnu comme étant le meilleur de sa catégorie en Afrique et nous sommes fiers de notre contribution grâce à notre partenariat avec le gouvernement et la compagnie nationale, CI Energies. Tandis que la Côte d'Ivoire semble augmenter sa capacité de production installée de 4 000 MW d'ici 2020, Aggreko se tient prête à soutenir la réalisation de cette ambition qui verra la Côte d'Ivoire développer sa position de plaque tournante de l'énergie en Afrique de l'Ouest. "

Avec plus de 2 GW actuellement installés dans plus de 30 pays africains, Aggreko est le plus grand fournisseur de services d'alimentation modulaires sur le continent. Aggreko est entrée sur le marché africain en 1995 et s'est depuis établie à travers le continent avec des centres de services à Lagos, Luanda, Johannesburg, Port Elizabeth, Le Cap, Durban, Walvis Bay, Nairobi et Dar es Salam, soutenue par des centres régionaux à Dubaï et Paris. Avec ses activités en Afrique, Aggreko emploie plus de 700 personnes, dont plus de 90 % sont des ressortissants africains.